HELLFEST OPEN AIR FESTIVAL @ CLISSON – JOUR 1 ( VENDREDI 22/06/2018 )

IMG_9820

Ce Jeudi 21 et Vendredi 22 juin, nous voici à Clisson pour participer à la 13ème édition du Hellfest, qui s’annonce encore une fois inoubliable.

Le soleil répond présent avec un temps qui promet d’être bien chaud, une petite brise et nos chers festivaliers et festivalières.

Certains sont arrivés dès le mercredi, d’autres comme moi le jeudi dans l’après-midi.

Les rangs prévus pour l’accueil des festivaliers des plus jeunes aux plus âgés sont pleins à craquer, ça s’annonce mouvementé pour ces trois jours en enfer.

Bracelet et pass remis, nous entrons pour vivre un moment mémorable.

Sur un des côtés, on retrouvait les boutiques, dont : Doc martins, les tatoueurs, Rock à gogo et bien d’autres partenaires.

Du monde partout, et une file assez longue, celle pour les places de l’année 2019, déjà en vente.

Impressionnante file d’attente, qui a duré plus de 4h pour certains festivaliers.

Toujours autant de succès pour ce jour d’arrivée.

Il est temps de poser nos affaires, de monter la tente et de bien se préparer pour lendemain qui s’annonce fort en groupes.

1ère journée du festival, nous sommes le 22 Juin 2018, les festivaliers sont pratiquement tous réveillés, certains un peu alcoolisés. Je me prépare pour le premier concert de la matinée.

A la traversée du lieu où les scènes sont présentes, on peut constater pas mal de changement par rapport à l’édition précédente. Chose bien sympathique, du pavé posé devant les mainstages, pour éviter la poussière avec les pogos. Mais ça n’a pas ralenti certains casse-cous du public, la chute a dû être un peu plus douloureuse pour les guerriers du Hellfest.

Au programme de cette première journée  :

10:30 – 11h00 Malemort :

Du bon métal frenchie, qui nous vient tout droit de Paris. Au chant, Xavier qui arrive sur scène en costume style années 30, très surprenant. Accompagné de ces acolytes, le show démarre.

Un bon set qui ravit le public motivé de les voir. Très bon moment.

Setlist:

  1. Ball Trap
  2. Insoumission
  3. Madame
  4. Brule
  5. Foutue Belle Jeunesse (La Carapace)
  6. Mille Regards
  7. Carnaval Cannibale
  8. Cabaret Voltaire.

11h05 – 11h35 Mos Generator :

Il est temps d’accueillir le groupe américain , sur la scène de la Mainstage 1, pour un concert sous le signe du Groovy, des tons pur rock’n’roll , voir du heavy rock rétro, le concert commence, le public répond présent, Tony Reed avec sa voix suave, cette légèreté. Pour le titre :  » Lonely One Kenobi  » et pour les 4 prochains, un concert à écouté poser dans l’herbe tranquillement. Très sympathique à découvrir.

Setlist:

  1. Lonely One Kenobi
  2. Shadowlands
  3. On The Eve
  4. Catspaw
  5. Electric Mountain Majesty

11h40 – 12h10 Bukowski :

Un nouveau groupe français, également originaire de Paris, qui s’installe sur le Mainstage 1

Dès le début du show, nous entendons des riffs accrocheurs. Le son est révélateur de la bonne énergie des musiciens, le public répond en chantant avec le chanteur, du slam pendant tout le show, le public est conquis.

Setlist:

  1. Intro
  2. Pillbox
  3. The Smoky Room
  4. Mater Dolorosa
    (new song)
  5. Condor
  6. Mysanthropia
  7. Car Crasher

12h50 – 13h30 Toseland :

La matinée se termine avec ce combo britannique de métal progressif. Daniel Tompkins le chanteur du groupe arrive sur scène. Le premier titre annonce la couleur, les guitares sont présentes, la musique remue, Peu de public, mais il profite du show.

Daniel bouge beaucoup, pas évident de le prendre en photo, il est aussi rapide que Speedy Gonzales. Une prestation qui a plu au public

13h35 – 14h45 Schammasch :

Je me retrouve par curiosité a la scène Temple pour le groupe Schammasch, qui nous vient de Suisse. Un groupe plutôt étrange.

Chris, le chanteur a le visage peint en noir, et porte une espèce de cap très sombre aussi. La prise de photo s’annonce difficile, et effectivement ça n’a pas été une réussite.

Dès le début du show, le public était en mode slam et pogo. Malgré l’énergie déployée, j’ai trouvé que ça manquait d’un petit quelque chose en plus. Je n’ai pas accroché.

14h20 – 15h00  Sons Of Apollo :

Un groupe que l’on ne présente plus, tant les membres sont connus pour leurs talents et parcours. Jeff Scott Soto arrive sur scène pour nous chanter le premier titre : « God of the Sun » , le public répond rapidement par des slams. La voix rock de Jeff nous laisse rêveurs.

Les titres s’enchainent, dont « Signs of the Time« .

De bons riffs, une batterie qui sonne bien, Jeff qui nous envoûte à chaque morceau. 7 titres pour un moment qui a ravi le public.

Setlist:

  1. God of the Sun
  2. Signs of the Time
  3. Divine Addiction
  4. Labyrinth
  5. Lost in Oblivion
  6. Alive
  7. Coming Home

15h05 – 15h55 Rose Tatoo :

La chaleur commence à se faire bien sentir.

Les festivaliers, s’allongent pour se détendre devant Rose Tatoo.

A l’annonce de ce groupe, je pensais voir des femmes sexy (sourire), mais non ! Ce sont des papy du rock, tatoués de partout qui arrivent sur scène.

Le chanteur est présent depuis 1976 dans ce groupe en grande forme qui réveille le public assommé par la chaleur estivale, avec du bon rock, aux accents d’un autre combo bien connu : AC/DC.

Les fans du groupe on pris place rapidement devant le mainstage, pour chanter et danser pendant tout le concert. Un autre bon moment de la journée.

16h00 – 16h40 Converge :

Le groupe arrive sur scène sous les acclamations du public. Sans attendre, le groupe entame son premier titre : « Reptilian« .

Les fans sont ravis et le public, très en forme.

Les titres s’enchainent, de styles musicaux différents tels que punk, hardcore ou progressif, de quoi satisfaire tous les goûts. Le public est conquis.

Setlist:

  1. Reptilian
  2. Dark Horse
  3. Aimless Arrow
  4. Under Duress
  5. A Single Tear
  6. Drop Out
  7. Heartless
  8. Arkhipov Calm
  9. Trigger
  10. Eye of the Quarrel
  11. Broken by Light
  12. Eagles Become Vultures
  13. Empty on the Inside
  14. I Can Tell You About Pain
  15. Last Light
  16. Concubine

16h45 -17h35 Joan Jett :

Qui ne connaît pas Joan Jett ? Une rockeuse bien connue des charts américain et français avec les titres célèbres tel que : « I Love Rock’n’Roll« , « Crimson and Clover« , « I Hate Myself for Loving You« , « Do You Want to Touch Me« , ainsi que « Bad Reputation« , des titres qu’elle nous joue sur la scène de la mainstage, avec grand plaisir.

Une Joan et ses musiciens en pleine forme, ça fait plaisir de la voir enfin en live, après avoir chantonné ses titres dans ma jeunesse.

Un show parfaitement rodé, le public transporté dans les années 80.

Les fans ont répondu présent pour chanter en cœur avec la belle Joan, un bon set, un moment extra.

Setlist:

  1. Victim of Circumstance
  2. Cherry Bomb
    (The Runaways cover)
  3. Do You Wanna Touch Me (Oh Yeah)
    (Gary Glitter cover)
  4. Bad Reputation
  5. You Drive Me Wild
    (The Runaways cover)
  6. Light of Day
    (Bruce Springsteen cover)
  7. The French Song
  8. Love Is Pain
  9. Fetish
  10. Fresh Start
  11. I Love Rock ‘n’ Roll
    (The Arrows cover)
  12. Crimson & Clover
    (Tommy James & the Shondells cover)
  13. I Hate Myself for Loving You

18h35 – 19h35 Europe <3 :

Europe le groupe mythique des années 80 avec leurs titres phare tels que « The Final Countdown« , la plus connue de ce groupe, que j’ai connu étant ado.

Je suis une vraie fan. Le concert commence, Joe nous chante « Walk the Earth« , « The Siege » « Rock the Night« , 3 titres tirés du dernier album sortie en octobre 2017.

Une voix qui nous laisse rêveur, Joe et John Levén, qui ont le smile pendant toute la prestation, un pur moment à vivre. Suivront des titres bien connus tel que : « War of Kings« , « Superstitious« , « Cherokee« , sans oublier pour le final le titre qui leur a apporté la gloire : « The Final Countdown« , qui a marqué des générations entières.

Joe, tout excité pour la chanter, remue dans tous les sens sur le mainstage.

Un excellent show à voir une fois dans sa vie, parole de fan. (Sourire).

Setlist:

  1. Walk the Earth
  2. The Siege
  3. Rock the Night
  4. Scream of Anger
  5. Prelude
  6. Last Look at Eden
  7. Firebox
  8. Sign of the Times
    (preceded by keyboard solo)
  9. War of Kings
  10. Hole in My Pocket
  11. Superstitious
  12. Cherokee
  13. The Final Countdown

19h40 – 20h40  Steven Wilson :

Steven Wilson qui a plusieurs cordes à son arc : multi-instrumentiste, auteur-compositeur, producteur.

Mais aussi de nombreuses collaborations avec divers artistes.

Il nous vient sur le mainstage 2, avec son groupe.

Le show commence, avec les premiers titres : « Home Invasion« , « Regret #9« .

Un set de 8 titres qui ravit les fans de Steven.

Le concert se laisse écouter avec plaisir. Les musiciens donnent un ton différent de ce que l’on a l’habitude d’entendre au Hellfest. Ça change, et ça fait du bien un peu d’originalité.

Setlist:

  1. Home Invasion
  2. Regret #9
  3. Pariah
  4. The Creator Has a Mastertape
    (Porcupine Tree song)
  5. People Who Eat Darkness
  6. Ancestral
  7. Vermillioncore
  8. Sleep Together
    (Porcupine Tree song)

La journée se termine pour moi, avec le concert de Hollywood Vampire, hélas non autorisé à la photo.

L’occasion de voir notre cher Johnny Depp, qui arrive avec Joe Perry et Alice Cooper.

Le groupe très attendu par ses fans. Voir Johnny Depp nous chantonner un titre, ça fait bizarre.

Malgré une voix réticente par moment, il a bien assuré. Les jeux de guitare de Joe et John sont parfaitement exécutés.

Une bonne découverte pour cette fin de journée.

La foule se resserre devant les mainstages pour les derniers concerts à venir pour cette fin de soirée.

La mienne sera consacrée à la visite des lieux pour voir les changements 😀 et prendre quelques photos des Lieux.

Cliquez sur les photos pour les agrandir   

Corrections: Lionel.T

Éditeur & Crédit Photos ( 2018 ) : La Fée Verte Photographie / Tous droits réservés

 

Leave a Comment