HELLFEST OPEN AIR FESTIVAL @ CLISSON – JOUR 3 ( DIMANCHE 24/06/2018 )

NIGHTWISH-Carine-Mancuso (20)

24 juin 2018, Dernier jour du Hellfest, celui où l’on se dit, c’est déjà fini… (Triste)… La nuit a été mouvementée, les festivaliers du Camp White ont joyeusement festoyé.

Le soleil répond toujours présent au rendez-vous, mais plus fort encore que ces deux derniers jours… Donc, écran solaire pour éviter les brûlures (sourire).

En ce début de journée, passage au poste de secours pour voir l’état de mon genou.

Verdict : fatigue des ligaments (et une ordonnance a la clé). Je vais devoir me ménager pour ce dernier jour.

Une journée qui s’annonce magique, avec deux séances de dédicaces et des rencontres avec les artistes.

La journée commence avec le groupe :

11h40 – 12h10 Orden Ogan :

Rencontrés en 2015 à Lyon, à l’occasion d’un concert, ils sont installés sur le Mainstage 1. Le public s’est massé pour assister au show. Le groupe est en pleine forme et attaque le premier titre qui n’est qu’autre que : « F.E.V.E.R. » ; que les fans reprennent en chœur. Puis suit « Gunman« . Sebastian envoûte le public avec sa voix.  Les titres suivants s’enchaînent sans relâche. Un pur moment, le public, les fans et moi-même sommes conquis.

Setlist:

  1. F.E.V.E.R.
  2. Gunman
  3. Sorrow Is Your Tale
  4. We Are Pirates
  5. The Things We Believe In

12h50 – 13h30 Primal Fear :

La musique retentit, Ralf Scheepers arrive sur scène en pleine forme, athlétique. Les musiciens arrivent et le premier titre : « Final Embrace  » réveille le public, les fans sont présents au premier rang. Le son vous régénère, la voix de Ralf est une merveille. Le groupe attaque ensuite « In Metal We Trust« . Suivra ensuite « Angel in Black« , un pur plaisir écouter.

Du bon power metal, pour une setlist de 10 titres que le groupe a su jouer parfaitement. Le public est conquis, et nous aussi.

SetList:

  1. Final Embrace
  2. In Metal We Trust
  3. Angel in Black
  4. Rulebreaker
  5. Nuclear Fire
  6. Angels of Mercy
  7. The End Is Near
  8. Fighting the Darkness
  9. Chainbreaker
  10. Metal Is Forever

A partir de 15h nous faisons la queue pour la séance de dédicace de Arch Enemy. Beaucoup de monde pour voir la belle Alissa, mais malheureusement, la rencontre à été victime de son succès. Trop de monde pour 30 min de présence. Les fans sont assez déçu, mais je suis ravie de l’avoir aperçue furtivement.

Il est temps d’aller à la séance de dédicace de Nightwish programmée à 16h30. La file avance rapidement.

Un peu avant une photo avec le groupe Primal Fear rapide, merci Elodie et Ralph et le groupe.

Le moment est venu de se retrouver devant le groupe Nightwish, après tant d’année d’attente, pour une dédicace du groupe entier. Tuomas et Floor sont plutôt réservés, tandis que Empu, Troy et Kai, se montrent plus sociables, on a pu discuter un peu. Pour finir, un selfie avec Marco (chanteur et bassiste), un rêve devenu réalité. Un moment inoubliable.

Il est temps de reprendre la direction des mainstages, pour les concerts, sous une forte chaleur (soupir).

18h25 – 19h15 Arch Enemy :

On ne présente plus Arch Enemy, ni Alissa, la chanteuse du groupe, qui fait trembler la scène avec son growl. Sans oublier ses tenues sexy et ses cheveux bleus.

Les premières note du concert retentissent, pour le titre : « The World Is Yours« . Alissa arrive sur scène et lance son growl puissant, qui surexcite le public assez rapidement. Le groupe enchaîne avec « War Eternal« , un morceau bien connu et repris par les fans, suivi de « My Apocalypse« . Michael Amott met de la puissance dans son jeu de guitare avec les autres musiciens. Les titres se suivent sans aucun arrêt pour Alissa, qui assure le show et bouge sans cesse, une vraie pile électrique (sourire).

Un pur moment pour les fans, sans oublier le jeu de Daniel Erlandsson, aucune fausse note de tout le concert.

Un moment riche en énergie, où le public a répondu présent avec slam et pogo non-stop (sourire).

J’ai ensuite assisté au concert d’Iron Maiden, mais sans autorisation de photographier (triste). Un show puissant avec pas mal de mise en scène.

Bruce Dickinson a été parfait pendant tout le concert. Les fans chantaient en chœur les titres. Tout le monde a été conquis durant ces deux heures et demie de show.

Peu de monde pour photographier le show de Marylin Manson, nous attendions pour Nightwish.

Le show avait bien commencé, jusqu’au moment où Marylin fait monter sur scène des jeunes filles aux seins nus, à peine majeures. Personnellement, je n’ai pas trouver ceci très correct.

Le show a également été ponctué de pauses dans un noir total. Pour moi une prestation moyenne, manquant d’énergie.

Setlist:

  1. The World Is Yours
  2. War Eternal
  3. My Apocalypse
  4. The Race
  5. You Will Know My Name
  6. The Eagle Flies Alone
  7. First Day in Hell
  8. As the Pages Burn
  9. We Will Rise
  10. Nemesis

00h55 – 02 :05 Nightwish :

Il est temps d’accueillir Nightwish après quelques minutes de retard, suite au débordement de Marylin Manson.

Mais ce n’est pas grave, le concert est enfin là, le show commence, Floor Jensen arrive sur scène accompagné de Marco Hietala, et toute la troupe du groupe. Un pur moment pour moi, c’est la seconde fois que je les vois au Hellfest (souvenir).

Le groupe commence par l’un des titres phares du 4 ème album : « End of All Hope« , un titre repris en chœur par les fans. Floor est majestueuse sur scène. Marco à la basse, Empu à la guitare, Tuomas aux claviers, sans oublier Troy, sont en parfaite harmonie.

Suivra « Wish I Had an Angel » sortie tout droit du 5 ème album, un titre phare du groupe. La voix de Floor nous emporte.

Au total une belle setlist de 12 titres concocté, pour le plaisir des fans, du public et de moi-même.

Le concert se termine vers les 2h du matin, avec un public complètement sous le charme de Floor Jensen. Très bon concert, sans fausse note.

Setlist:

  1. End of All Hope
  2. Wish I Had an Angel
  3. 10th Man Down
  4. Come Cover Me
  5. Gethsemane
  6. Élan
  7. Amaranth
  8. I Want My Tears Back
  9. Devil & the Deep Dark Ocean
  10. Nemo
  11. Slaying the Dreamer
  12. Ghost Love Score
  13. The Greatest Show on Earth

La soirée se termine tranquillement. Les festivaliers repartent, certains restent à contempler les étoiles et  profiter du calme qui revient doucement.

Je fais un dernier tour pour quelques photos des lieux en mode nuit, sous lumière des flammes et de l’éclairage des décors.

Une 13ème édition qui été parfaite, avec encore une fois un grand soleil, et une petite brise pour nous rafraichir. Merci d’avoir pensé à ces deux grandes fontaines pour nous arroser, quand nous avions très chaud. Une excellente idée à reconduire pour l’année prochaine (sourire).

La suite des photos des festivaliers et des lieux 😀

Quelques chiffres:

180 0000 Festivaliers

60 000 Par jour

400 000 Litres de bières vendues ( Deux litres par personnes )

23 000 Litres de vins ( Miscadet, Rouge et Rosé confondu )

Tous mes remerciements à BEN BARBAUD, ROGER REPLICA, aux organisateurs, bénévoles et personnels d’urgence. Mais aussi aux groupes qui se sont produits pour le plus grand plaisir des festivaliers.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Corrections: Lionel.T

Éditeur & Crédit Photos ( 2018 ) : La Fée Verte Photographie / Tous droits réservés

 

Leave a Comment