KNOT FEST, 20.06.2019 @ Hellfest / Clisson

IMG_2071

En ce jeudi 20 juin 2019, nous sommes déjà à Clisson pour le Knot Fest, entrée en matière avant le Hellfest pour le bonheur des fans de metal.

Au programme, 10 concerts très attendus par les fans de Slipnot, Amon Amarth, Sabaton et bien d’autres groupes, pour notre plus grand plaisir.

Pour ma part c’était Amaranthe que j’attendais impatiemment pour shooter notre chère Elize Ryd.

Ouverture des portes à 16h et début des concerts à 16h30.

16h30 / 17h10 : Sick of it all

Le public s’avance en masse pour le premier concert, avec Sick of it all qui nous vient de New-York. Le groupe annonce la couleur avec du bon son hardcore, qui motive le public a pogoter et slamer.

Un groupe plein d’énergie qui bouge dans tous les sens, C’est puissant, rythmé et ultra-accrocheur. Les fans se jettent dans tous les sens. 40 minutes de concert avec une setlist parfaitement exécutée.

Setlist

Take the Night Off
Inner Vision
Clobberin’ Time
Us vs. Them
Injustice System
Machete

Road Less Traveled
Black Venom
That Crazy White Boy Shit
My Life
The Snake (Break Free)
Good Lookin’ Out
Uprising Nation
Bull’s Anthem
Busted
Scratch the Surface
Step Down

17h15 / 17h55 : Amaranthe

On ne présente plus Amaranthe qui nous vient de Suède. Le charme d’Elize Ryd envoûte les fans et le public du Knot Fest.

Le groupe arrive sur scène et nous joue du bon power metal qui ravit le public, avec en intro Helix, puis Maximize. On est embarqué par le son et la voix d’Elize.

Le public est conquis. Les titres s’enchaînent pour une setlist de 10 titres bien connus, tels que Nexus, Amaranthine… Le groupe interagit avec le public, un bon moment sous cette chaleur d’été.

Setlist
SHARE SETLIST
Helix Intro
Maximize
Digital World
Inferno
Hunger
Amaranthine

GG6
Helix
The Nexus
Drop Dead Cynical

18h / 18h40 : Ministry

Ministry, qui nous vient de Chicago, est un pilier de la scène rock industriel / heavy metal, pour le plaisir du public présent pour le Knot Fest.

On découvre en guise de décor un pied de micro avec un squelette d’aigle. Al Jourgensen assure le show, pendant 40 minutes pour le plaisir des fans du groupe.

Les titres s’enchaînent , les slams aussi. Al, déchaîné sur scène, gigote dans tous les sens. Le show se termine, il est temps de dire au revoir au groupe, qui a ravi le public.

Setlist

The Missing
Deity
Stigmata
Jesus Built My Hotrod
Just One Fix
N.W.O.
Thieves

18h45 / 19h30 : Behemoth

C’est au tour de Behemoth, avec son chanteur, Nergal, d’arriver sur scène, Les musiciens sont affublés de masques de crânes, noirs, brillants, ça surprend tout le monde, y compris moi-même.

Le show commence le public est chaud, et pogote directement sans se faire attendre, la chaleur se fait de plus en plus lourde pour ce premier jour. Le ton est donné, avec des riffs stridents qui résonnent.

Le décor d’arrière-plan, avec des têtes de morts, est surprenant. Même si l’on n’est pas fan, on ne peut qu’apprécier. Sans oublier les lance-flammes de chaque côté de la scène, qui donnent un sacré spectacle. Le public est conquis.

Setlist

Solve
Wolves ov Siberia
Ora Pro Nobis Lucifer
Bartzabel
Ov Fire and the Void
Conquer All
Sabbath Mater
Blow Your Trumpets Gabriel
Chant for Eschaton 2000
Coagvla

19h35 / 20h20 : Papa Roach

Je découvre ce groupe et son chanteur complètement déjanté. Le set commence par Last Resort. Les titres s’enchaînent, le public chante en cœur avec Jacoby Shaddix des titres bien connus des fans.

Jacoby va vers son public, et se laisse attraper par certains fans. Un super échange entre l’artiste et le public. Une présence scénique qu’on n’oubliera pas, avec ses sauts frénétiques.

Un pur moment, avec des titres accrocheurs. Jacoby finit le concert en sueur.

Setlist

Last Resort
Blood Brothers
Help
Feel Like Home
Who Do You Trust?
Between Angels and Insects
Elevate
Not the Only One
Scars
Born for Greatness
Firestarter
(The Prodigy cover)
Getting Away With Murder
…To Be Loved

20h25 / 21h10 : Powerwolf

Le groupe arrive sur scène, maquillé et costumé au milieu d’une scène au décor juste parfait.

Le public acclame le groupe. Attila Dorn, annonce la couleur avec son micro sur pied en forme d’épée, avec le premier titre du set : Fire and Forgive, du bon power metal. Une belle ouverture de cérémonie, pour le plus grand plaisir du public.

Attila parle au public en français, et le public répond, c’est assez marrant de voir ça. Les titres s’enchaînent, les membres du groupe prennent plaisir à jouer, entre les riffs, les notes des synthétiseurs, la batterie. Le show était au top, un pur moment.

Setlist

Lupus Daemonis
Fire and Forgive
Incense & Iron
Amen & Attack
Demons Are a Girl’s Best Friend
Armata Strigoi
Blessed & Possessed
Werewolves of Armenia
We Drink Your Blood

21h15 / 22h15 : Rob zombie

On ne présente plus Rob Zombie qui arrive sur scène pour un show horrifique à coup de grosses guitares.

On a de la chance cette fois ci, il fait encore jour, donc pas de lumière rouge ou verte, ce qui facilite les photos… Rob Zombie joue un répertoire partagé entre un son metal typique et des sonorités plus pop.

Un Rob Zombie en grande forme qui a ravi son public. Le show était au top, avec une setlist bien remplie pour le bonheur des fans et de la foule présente.

Setlist

Intro
(Intro)
Meet the Creeper
Superbeast
Living Dead Girl
More Human Than Human
(White Zombie song)
In the Age of the Consecrated Vampire We All Get High
Dead City Radio and the New Gods of Supertown
Helter Skelter
(The Beatles cover)
Get Your Boots On! That’s the End of Rock and Roll
Well, Everybody’s Fucking in a U.F.O.
House of 1000 Corpses
Guitar Solo
Thunder Kiss ’65
(White Zombie song)
Blitzkrieg Bop
(Ramones cover)
Song played from tape
Intermission
(« 3 From Hell » Trailer)
Dragula

22h20 / 23h20 : Amon Amarth

Nos chers vikings sont de retour pour le Knot Fest. Johan Heggs arrive sur scène en pleine forme, avec les membres du groupe qui annoncent le ton dès le premier titre : The Pursuit of Vikings, l’un des titres phares des débuts du groupe.

Ambiance survoltée et grosse chaleur, amplifiée par les lance-flammes sur les côtés de la scène, c’était une fournaise. Le show est au point, les titres s’enchaînent, tels que : Deceiver of the Gods, First Kill, The Way of Vikings, que du bon pour nos oreilles. Un pur moment.

Les deux derniers groupes à passer seront Slipknot, (pas de photos, accréditation sur liste exclusivement) et Sabaton (Horaire trop tardif).

Setlist

The Pursuit of Vikings
Deceiver of the Gods
First Kill
The Way of Vikings
Crack the Sky
Death in Fire
Shield Wall
Raven’s Flight
Guardians of Asgaard
Raise Your Horns
Twilight of the Thunder God

Le Knot Fest est un sympathique petit festival d’avant Hellfest avec des groupes géniaux et un public présent. Pas de sold-out pour ce jour-là, mais un public présent malgré une chaleur écrasante. Une très bonne soirée en prélude à la grand-messe du Hellfest.

 

Merci à Roger Replica, au Knot Fest, aux groupes, et à la sécurité pour ce bel événement sans oublier l’équipe PMR.

Cliquez sur les photos, pour les agrandir...

Corrections: Lionel.T

Éditeur & Crédit Photos ( 2019 ) : La Fée Verte Photo / Tous droits réservés

Leave a Comment